English

L'histoire De Ajith

Ajith © Jayne Russell 2020

Autant à Hong Kong que dans son pays d’origine, le Sri Lanka, Ajith Pushpa Kumara ne s’est pas retenu de protéger des personnes dans le besoin.

En tant que soldat de l’armée sri-lankaise, il est allé bien au-delà de ses obligations. Pris au milieu d’une guerre civile, il a priorisé la sécurité de ses compagnons d’armes plutôt que la sienne. Son attitude désintéressée lui a mérité de terribles et douloureuses blessures. Ajith au Sri Lanka Prise en 1993

Au lieu de recevoir l’aide et les soins médicaux qui lui étaient dus en vertu de la Convention de Genève, il a été traité et sanctionné cruellement et de façon inhumaine par ses propres supérieurs. Il a réussi à s’évader, mais a éventuellement été capturé par l’armée sri-lankaise. Il a alors été torturé, systématiquement et continuellement. Ils ont même tenté de l’exécuter.

Ajith a dû fuir pour sauver sa vie, laissant derrière lui ses parents, sa femme et sa nouveau-née qu’il n’a jamais eu l’occasion de voir.

Ajith a cherché refuge à Hong Kong, mais il a de nouveau été victime de traitements inhumains et dégradants, cette fois-ci par le gouvernement de Hong Kong. Depuis plus de 17 ans, il est victime de racisme systémique de la part du gouvernement et de la société hongkongaise.

Depuis 2012, l’avocat canadien Robert Tibbo est l’avocat d’Ajith à Hong Kong et, depuis peu, il le représente auprès du gouvernement canadien pour ses demandes de statut de réfugié.

En juin 2013, le lanceur d’alerte américain Edward Snowden est arrivé à Hong Kong. Malgré des décennies de traumatismes et de discriminations, Ajith n’a pas hésité à se porter volontaire pour aider M. Snowden.

Edward Snowden et Robert Tibbo © N.Y. Jennifer 2016

Cet acte de courage désintéressé a contribué à sauver la vie de M. Snowden, mais a eu de graves conséquences sur Ajith. Les autorités de Hong Kong ont refusé à Ajith l’aide humanitaire dont il avait besoin pour survivre. Il s’est également vu refuser le choix de son avocat pour son appel d’asile à Hong Kong.

Selon la recommandation de M. Tibbo, Ajith a demandé le statut de réfugié au Canada. Aujourd’hui, M. Tibbo le représente de nouveau au Canada.

En novembre 2020, la Commission d’appel des plaintes pour torture a annoncé que l’étude de son cas devait être recommencée du début avec un tribunal composé de trois nouveaux arbitres. M. Tibbo continuera à le représenter. Ajith devra donc présenter son cas à nouveau et ainsi revivre les traumatismes passés.

Ajith et Robert Tibbo au Hong Kong TCAB © Jayne Russell 2017

Comme si sa situation n’était pas suffisamment difficile, Ajith subit encore plus de difficultés alors que la police de Hong Kong inflige violences et menaces aux civils en vertu de la nouvelle loi sur la sécurité nationale, le tout sous le couvert de la Covid-19.

Alors que la primauté du droit et les droits de la personne se détériorent rapidement, Ajith attend la décision finale du Canada tout en se démenant pour se permettre les nécessités de base à Hong Kong.

Pour assurer la sécurité d’Ajith durant ces temps tourmentés, nous avons mis en place une organisation à but non lucratif appelée «Help Ajith» avec pour mandat de le soutenir alors qu’il est pris dans les limbes à Hong Kong. Il a plus que jamais besoin de notre aide pour survivre à Hong Kong.

Ses actes courageux de gentillesse, de compassion et d’humanité ont aidé M. Snowden et bien d’autres. C’est maintenant à notre tour d’aider ce héros. Ajith.



SVP aidez en faisant un don aujourd'hui à helpajith.com ou avec BTC à 124scvDM4CtxDBwMh6rs9g3E7QefW5jSiS © Emmanuel Serna, 2017

Contactez-Nous

Help Ajith
4587 Clark Street
Montreal, QC H2T 2T3, Canada
Tel: +1-(514)-585-5450, M-F, 9:30am-4:30PM, Eastern
e-mail: [email protected]

Photo principale (à gauche) © Jayne Russell 2020
©2020 Help Ajith.
Help Ajith est un organisme à but non lucratif canadien constitué en vertu de la Loi canadienne sur les organisations à but non lucratif, Numéro de l'organisation 1231912-8
Basé sur Split Template de One Page Love